Posted on: 2 janvier 2021 Posted by: manonquenehen Comments: 0

Dans la nuit du O3 au 04 octobre dernier, des phénomènes de débordement de cours d’eau, dus à de fortes pluies ont touché le département des Alpes-Maritimes. Le bilan est lourd…

Pour l’heure, le bilan est de cinq morts. Neuf personnes sont portées disparues et treize autres sont « supposées disparues » selon le dernier rapport des pompiers.

Le corps d’un sapeur-pompier a été retrouvé le mercredi 07 octobre. Bruno Kohluber, 49 ans était en binôme avec Loïc Millo, 31 ans, toujours activement recherché depuis. Leur véhicule avait sombré dans la Vésubie lors de leur intervention.

Si certains villages de montagne retrouvent un semblant de vie normale, d’autres sont toujours coupés du monde. Depuis la crue, les pompiers et gendarmes ont été mobilisés sur 671 interventions pour venir en aide à 1288 personnes.

Les dégâts matériels sont estimés à 1 milliard d’euros et l’Etat promet une enveloppe de plusieurs centaines de millions d’euros pour aider à la reconstruction.

C’est un paysage de désolation, avec pour seule lueur d’espoir la solidarité qui se met en place. Des collectes de vêtements et de denrées de première nécessité sont organisées afin de venir en aide à ces populations qui ont tout perdu dans cet épisode d’une rare violence.

La tempête Alex, formée sur l’océan Atlantique Nord et amenant des pluies diluviennes laissera des stigmates considérables dans cette région.

« Les catastrophes naturelles dépeignent le paysage de la fin du monde » Rekia Liman

Leave a Comment