Posted on: 12 janvier 2021 Posted by: manonquenehen Comments: 0

Aujourd’hui je vous présente un livre. Un de ces livres qui nous marque, qui nous transporte. Un bonheur pour l’âme en ces temps incertains. Explications par Gérard, 61 ans, féru de lecture.

 Interview autour de « Dernière nuit à Twisted River », de John Irving, sorti en 2009.

 De quoi parle ce livre ?

“Ce livre raconte l’histoire d’un père (Dominic) et de son fils (Daniel). Elle se déroule dans le Nord Canadien, débute en 1954 et se termine en 2005. Le père est cuisinier pour des bûcherons. Il vit en itinérance avec son fils et ils se déplacent ensemble pour les besoins de son travail. On y fait la connaissance de personnages hauts en couleur : Ketchum, bûcheron, chasseur et grand buveur devant l’éternel est le meilleur ami de Dominic ; Pack de 6, la concubine de Ketchum est une éleveuse de chiens vivant comme un homme ; Jeane est une indienne, serveuse dans son rôle”.

 Quel est le sens de l’histoire ?

“Daniel, par accident, à 12 ans, tue Jeane, maîtresse du Shérif de la ville. Débute alors une fuite et une traque qui nous transporteront à travers le Nord des Etats-Unis. Tous ces personnages sont attachants et on y découvre la vie difficile des coins reculés de ce pays. L’intrigue policière sert de fil conducteur à l’histoire sans laisser pour compte les personnages et leurs histoires personnelles”.

 Et l’écrivain alors ?

“John Irving a un talent fou. C’est selon moi l’un des plus grands auteurs américains contemporains. Sa plume est aussi fidèle qu’une caméra. A travers ses mots il est possible pour le lecteur de voir les paysages grandioses et de deviner les traits caractéristiques des personnages au point de se les imaginer d’une façon tellement réelle que l’on pourrait presque les voir”.

 Que vous a apporté ce livre ?

“Un grand moment d’évasion, une bouffée d’air. Et paradoxalement ce livre pousse à la réflexion du fait de la réalité presque palpable et de la rudesse du quotidien de ces personnages. On y découvre également les différentes époques et ses progrès technologiques du fait que l’histoire commence dans les années 50 et se termine à notre époque”.

Synopsis :

À Twisted River circulent des histoires… Celles que les bûcherons racontent dans la chaleur du camp, peuplées d’ours et de sensuelles Indiennes. Et celles qu’ils taisent, comme cette nuit glacée qui a vu la fuite de Dominic et de son fils, après le meurtre accidentel de la maîtresse du shérif. En cavale à travers l’Amérique, ils tentent de semer leur passé. Mais peut-on oublier Twisted River ?

L’auteur :

Né en 1942, John Irving a longtemps hésité entre devenir lutteur ou écrivain. Il est mondialement connu pour ses romans, le monde selon Garp, une veuve de papier, la quatrième main et je te retrouverai.

 « La lecture est une amitié » Marcel Proust (écrivain français)

Leave a Comment