Posted on: 25 janvier 2021 Posted by: manonquenehen Comments: 0

Le 7ème art a changé le destin de plusieurs villes de France comme de certaines régions du monde. Les visiteurs apprécient de retrouver en vrai, les paysages qu’ils ont aimés derrière l’écran. Focus sur les films qui ont permis à ces lieux de devenir des incontournables du tourisme français et mondial.

Le 7ème art sur les routes de France

Marseille, avec le film Taxi

Daniel Morales, interprété par Samy Naceri, arpente les rues de Marseille avec son Taxi. Ce film, de Gérard Pirès, sorti en 1998 est le premier d’une série qui a mis en lumière les qualités et la beauté de la cité phocéenne.

Saint Tropez et la folie Bardot !

Le film Et Dieu… créa la femme, tourné à Saint-Tropez, a consacré Brigitte Bardot. Elle entre alors dans la légende du cinéma mondial et devient un mythe vivant, un modèle social et un sex-symbol international. La folie Bardot va mettre en lumière cette petite pépite qu’est Saint-Tropez. La ville devient alors la vitrine de la jetset et du luxe décontracté. Plus démocratiquement, les films de Louis de Funès et Bourvil vont entériner la célébrité de la petite ville de la Côte d’Azur.

Bergues et Bienvenue chez les Ch’tis

Le film de Dany Boon a rencontré un immense succès auprès du public : à la surprise de ses protagonistes, il a dépassé le nombre d’entrées réalisées par La Grande Vadrouille (1966) et est alors devenu le meilleur résultat d’un film français au box-office national. Bergues, où se déroule l’intrigue, a attiré de nombreux touristes et continue à être visitée dix ans après la sortie. Une belle mise en lumière pour la ville et la région ! Pour l’anecdote, les ventes des baraques à frites, remises au goût du jour dans le film, ont explosé après sa sortie. Le charme du Nord a fait son effet sur le public.

Le Cap Ferret et le bassin d’Arcachon avec Chabrol et Canet

La place que le cinéma a accordée au bassin d’Arcachon est importante. De Claude Chabrol avec La Fleur du mal en 2002, où les héros quittent Bordeaux pour respirer au Pyla à Guillaume Canet avec Les Petits Mouchoirs, comédie dramatique sortie en 2002. La nature et le calme sont mis en valeur par les différents réalisateurs qui y ont posé leurs caméras.

Deauville et son festival du 7ème art américain

Le Festival du cinéma de Deauville est un festival de cinéma créé en 1975 et consacré au cinéma américain. Il a attiré les plus grandes stars du grand écran depuis lors et créé la célébrité de cette station balnéaire. Chaque année, les touristes se bousculent pour fouler les plages et visiter le centre-ville. Un homme et une femme, film de Claude Lelouch tourné à Deauville en 1965 qui a obtenu la Palme d’Or à Cannes et deux Oscars à Hollywood avait déjà commencé la réputation de Deauville.

Les côtes normandes avec Le jour le plus long

Avec ce film américain, qui retrace chronologiquement les évènements du débarquement allié en Normandie dans la journée du 6 juin 1944, le monde entier a pu admirer les paysages d’un des moments les plus marquants de l’histoire, qui a signé la fin de la seconde guerre mondiale.

Arenberg et Germinal

Ce film franco-belge, tiré du roman d’Émile Zola, réalisé par Claude Berri et sorti en 1993 a redonné un coup de fouet à la ville. Renaud, Gérard Depardieu ou encore Miou-Miou, à travers ce tournage, ont redonné ses lettres de noblesse à cette cité minière, jusqu’alors désertée. Les mines, longtemps laissées à l’abandon, ont été transformées en musée et tout un quartier a été réhabilité.

Cherbourg et ses parapluies

Le film de Jacques Demy Les Parapluies de Cherbourg, tourné à Cherbourg en 1963 a créé un engouement pour la ville. Un parcours-découverte « Sur les pas de Jacques Demy » a d’ailleurs été créé par cette dernière pour permettre aux touristes de visiter les dix principaux sites de tournage du film.

Rochefort et ses demoiselles

C’est également Jacques Demy qui est à l’origine de la mise en lumière de la ville de Rochefort. Choisie pour son architecture si particulière, elle a servi de décor au tournage des Demoiselles de Rochefort.

Opération Dynamo et le film Dunkerque a aidé la ville à sortir de la grisaille

Le tourisme dans la ville, vise essentiellement les fans des guerres mondiales. D’un point de vue touristique, de nouvelles visites ont été mises en place pour suivre les faits historiques dans les moindres détails.

Un destin identique pour certaines destinations dans le monde

L’Irlande et la série Game of Thrones

La mythique série a été tournée dans plusieurs destinations, mais l’Irlande du Nord reste visiblement la préférée des fans. Jouant sur la vague de Game of Thrones, le pays attire les visiteurs par des visites guidées de « Winterfell » ou encore par des œufs de dragons.

La Croatie et Game of Thrones (encore !)

Il n’y a pas à dire, Game of Thrones est la série culte de ces dernières années. La capitale de la Croatie, Dubrovnik, enregistre une augmentation du tourisme de 16 %, grâce aux nombreux lieux de tournages, devenus mythiques et incontournables !

La Nouvelle-Zélande, avec Le Seigneur des Anneaux

Entre 2000 et 2006, le tourisme néo-zélandais a enregistré une hausse de 40 %. La trilogie du Seigneur des Anneaux y est pour beaucoup, du fait de la mise en valeur aux yeux de tous, des paysages magnifiques et des vastes étendues de verdure du pays. Le village Hobbiton est bien sûr le plus demandé !

Miami grâce à Dexter

Ce serial-killer attire la sympathie de beaucoup de monde et notamment celle des touristes. Miami est décrite comme une ville peu sûre dans la série, où des meurtres ont lieu souvent et partout. Mais les touristes aiment s’y rendre pour visiter les lieux où Dexter a découpé ses victimes.

Albuquerque après Breaking Bad

Cette ville n’est pas fictive, elle existe bel et bien ! Et la petite ville du Nouveau-Mexique (États-Unis) s’est vue très appréciée des visiteurs suite au carton de la série. Le Breaking bad tour fait d’ailleurs aujourd’hui partie du paysage.

Le Kazakhstan remercie Borat 

Sasha Baron Cohen ne met pas le pays sur un piédestal, néanmoins, après la sortie du film, le tourisme au Kazakhstan a enregistré une hausse du tourisme de 300 % .Un record pour un endroit que les visiteurs n’avaient pas pour habitude de fréquenter. Cela dit, les scènes se déroulant au Kazakhstan dans le film ont, en réalité, été tournées en Roumanie (c’est ballot !).

 L’Alaska après Into The Wild

Beaucoup de baroudeurs ont adoré l’histoire de Christopher McCandless, réalisée par Sean Penn. Ils ont alors décidé de suivre les traces de ce personnage, mais sans mesurer les conséquences de leurs actes. En effet, les conditions sont terriblement difficiles et les secours sont sans cesse réquisitionnés pour secourir des pseudo-aventuriers…

 La Grande-Bretagne et son école des sorciers

Les paysages vallonnés et verts, les ponts qui n’en finissent jamais et les églises gothiques ont été grandement appréciés par les fans d’Harry Potter. C’est pour cette raison que le Royaume-Uni accueille de plus en plus de touristes souhaitant voir de leurs propres yeux les décors du grand succès de J. K. Rowling. C’est ainsi que le Christ Church College à Oxford, le Viaduc de Glenfinnan ou encore The Elephant House à Édimbourg regorgent de touristes à toutes heures de l’année.

 La Tunisie avec Star Wars

Tatooine existe mais sous le nom de Matmata. Ce magnifique village tunisien vivait uniquement de l’agriculture avant que le tournage de la saga Star Wars ne s’empare du décor assez unique. Tous les fans de Star Wars se rendent dans ce village pour visiter, mais surtout, pour tenter de trouver des reliques du tournage.

 Coup de foudre sur Notting Hill

Cette comédie romantique dont les deux héros sont interprétés par Hugh Grant et Julia Roberts a fait du quartier Notting Hill de Londres, un lieu incontournable pour les touristes et surtout pour les amoureux en quête de romantisme.

 Les monts Tianzi et leurs paysages incroyables dans Avatar

Ces merveilles géologiques s’étendent au cœur du Parc national de Zhangjiajie (situé dans la province du Hunan) sur quelques 33 kilomètres carrés. James Cameron s’est largement inspiré de ces paysages hors du commun pour créer le monde d’Avatar. Depuis, de nombreux touristes se ruent pour les admirer.

Le cinéma fait rêver, voyager et permet de découvrir des endroits reculés de la planète. En ces temps de pandémie, il donne l’occasion de s’évader sans danger. Les films ont toujours ce pouvoir de nous transporter dans l’espace et le temps, loin de nous-mêmes et loin de nos vies.

 « Le cinéma, c’est un œil ouvert sur le monde » Joseph Bédier (Historien médiéval français)

Leave a Comment