Posted on: 1 février 2021 Posted by: manonquenehen Comments: 0

Les médias tournent en boucle sur la Covid-19, les vaccins, les chiffres ou encore un possible reconfinement. Toutes ces informations journalières vous ont peut-être fait passer à côté de certaines informations impactant votre quotidien. Zoom sur les changements, en France, au 1er février 2021 !

Hausse du prix du gaz

Les tarifs réglementés du gaz appliqués par  « Engie » vont augmenter de 3,5% en moyenne au 1er février. « Cette augmentation est de 0,9% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz », a détaillé la Commission de régulation de l’énergie (CRE) dans un communiqué. « Cette hausse pour le mois de février s’explique principalement par une forte demande en gaz naturel liquéfié en Asie, liée notamment à une vague de froid exceptionnelle en Asie de l’Est ». « Il en résulte une hausse des prix du gaz sur les marchés internationaux, ce qui conduit les pays européens à puiser dans leurs stockages de gaz naturel », a-t-elle poursuivi.

Hausse du prix de l’électricité

Les tarifs réglementés de vente de l’électricité vont augmenter de 1,6% en France à partir du 1er février, a confirmé le gouvernement, s’alignant sur l’avis de la CRE. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait proposé une hausse de 1,6%, toutes taxes comprises, des tarifs « bleus » résidentiels. Cela représente 15 euros par an en moyenne. Elle avait proposé également une hausse de 2,6% TTC pour les professionnels. La hausse se justifie notamment par « les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français », avait expliqué la CRE à la mi-janvier.

Interdiction de circuler entre les files à moto

La circulation des deux-roues motorisés entre deux files de voitures sera interdite à partir du 1er février, a annoncé la délégation à la Sécurité routière, après une expérimentation de quatre ans dans 11 départements où elle avait été autorisée. Un rapport « montre que l’accidentalité des deux-roues motorisés a augmenté de 12% sur les routes où l’expérimentation de la circulation inter-files (CIF) a eu lieu alors qu’elle a baissé de 10% sur les autres routes des départements concernés », selon un communiqué de la délégation à la Sécurité routière.

Les règles du chômage partiel revues

Une augmentation du reste à charge sur le paiement des heures chômées de 15 à 40% est prévue le 1er février dans le régime général, hors secteurs en difficulté. Les salariés percevront une indemnité à hauteur de 60% minimum de leur rémunération horaire brute (72% du net), contre 70% précédemment (ou 84% du net). Une augmentation similaire pour les secteurs en difficulté est à ce stade prévue en avril.

Hausse du prix des péages

Il va falloir débourser encore un peu plus aux péages. À compter de ce 1er février, les conducteurs de véhicules légers seront confrontés à une hausse des tarifs d’environ 0,44%.

La validité des tickets resto étendue

Pas de panique si vous n’avez pas utilisé tous vos Tickets-restaurant de 2020. En raison de la crise sanitaire, le gouvernement a rallongé leur durée d’utilisation : censés se périmer ce 1er février, ils seront finalement utilisables jusqu’au mois de septembre 2021.

Hausse du prix du tabac

Comme c’est le cas régulièrement ces dernières années, les prix de vente de certaines marques de tabac vont augmenter. Ce sera notamment le cas, à hauteur de 10 centimes en moyenne, pour les « Lucky Strike » et certains produits de la marque « Camel ».

Les taxis

Dans la série, toujours en hausse, les tarifs des taxis. Comme l’indique le site officiel de l’administration française, les nouveaux tarifs des courses de taxi doivent entrer en vigueur au plus tard le 1er février 2021. En 2021, le tarif minimum d’une course reste fixé à 7,30€ (contre 7,10 euros en 2019) pour tous les taxis (parisiens et non parisiens). On rappelle que les tarifs des taxis sont plafonnés à 4,18€ pour la prise en charge, à 1,12€ pour celui du kilomètre parcouru et enfin à 37,46€ pour le prix horaire concernant la période d’attente (en cas de réservation par le client) ou de marche lente. Pour les taxis parisiens, les suppléments pour réservation sont, comme en 2020, de 4€ en cas de réservation immédiate et de 7€ en cas de réservation à l’avance. De plus, pour toutes les courses des taxis parisiens, seul un supplément « passager » de 4€ peut être appliqué à partir d’une 5ème personne transportée.

Repas CROUS

Chèque-psy pour les étudiants et repas Crous à 1 euro… Afin de remédier à la précarité étudiante en cette période de crise sanitaire, le Président de la République a annoncé le 21 janvier dernier la création d’un « chèque-psy » au 1er février 2021. Objectif ? Permettre aux étudiants en situation de mal-être à cause de la crise du Covid-19 de pouvoir consulter un psychologue, un psychothérapeute, ou un psychiatre et suivre des soins.

Taux livret A

Sans surprise, le taux du livret A restera stable au 1er février 2021, à son plus bas niveau possible. Le taux du livret A ne pouvant descendre sous les 0.50%.

Pas de réouverture des remontées mécaniques

Les remontées mécaniques des stations de ski « ne rouvriront pas le 1er février » et le secteur s’oriente vers « une saison blanche », a annoncé Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État au tourisme mi-janvier, précisant qu’une « réouverture mi ou fin février paraît hautement improbable ».

Toutes ces décisions vont avoir un impact sur le porte-monnaie des français alors que la crise sanitaire a diminué les revenus de nombre d’entre eux. Des annonces qui passent inaperçues malgré leur impact sur le quotidien de la population.

« On veut la hausse des primes, pas la hausse des prix, car la hausse déprime ! » Pierre Dac (humoriste et comédien français)

Leave a Comment