Posted on: 13 mars 2021 Posted by: manonquenehen Comments: 2

Ce weekend, je vous propose la recette du massepain, un gâteau simple à réaliser mais au goût inimitable !

D’origine méditerranéenne, le massepain est arrivé dans nos terres limousines à l’heure où Saint-Léonard-de-Noblat était une étape incontournable sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Les pèlerins l’auraient importé à l’époque médiévale, leur conservation pouvant aller d’un à deux mois. Le massepain est ainsi un mets de choix depuis le Moyen-Âge, réservé aux riches.

Le terme « massepain » était initialement utilisé pour désigner une boîte à confiseries. Ce n’est que par la suite qu’il prendra le sens du gâteau en lui-même.

Tombée en désuétude pendant des générations, la recette est remise au goût du jour en 1899, par le pâtissier miaulétou Camille Petitjean.

Il existe même depuis 1991 une Confrérie du massepain, présidée par le chef pâtissier Vincent Coignac, et qui vise à faire perdurer ce patrimoine culinaire.

Cette préparation (à base de blancs d’œufs, de sucre et d’amandes finement moulues) est traditionnelle dans de nombreux pays d’Europe, notamment en Espagne et en Allemagne.

Les ingrédients, ajoutés en proportion égale dans un subtil dosage, produisent un résultat bien plus connu de nos palais : la pâte d’amandes.

Ingrédients :

2 blancs d’œufs

150g de sucre roux (ou blanc selon vos goûts)

150g d’amandes (dont 1/3 non pelées)

Sucre glace

Préparation :

Préchauffer le four à 180° sans ventilation.

Mettre 100 grammes d’amandes brutes dans de l’eau bouillante pendant deux minutes  puis égoutter et laisser tremper dans de l’eau froide jusqu’à ce que les amandes soient froides. Enfin, pelez les amandes.

Mixez très finement toutes les amandes. Mélangez-les avec le sucre et les blancs d’œufs.

Couvrez une plaque à pâtisserie de papier sulfurisé. A l’aide de deux cuillères à soupe, faire des petites quenelles et déposez-les sur le papier sulfurisé en les espaçant de 5 centimètres au moins. Saupoudrez-les de sucre glace.

Enfourner et laisser cuire 23 minutes environ. Sortez-les du four et laissez tiédir 10 minutes pour que les massepains durcissent.

Bon appétit !

« Pourquoi en pâtisserie les meilleures sont-elles des femmes ? Car elles adorent vous rouler dans la farine » Josiane Coeijmans (poétesse et écrivaine)

2 People reacted on this

Leave a Comment