Posted on: 5 avril 2021 Posted by: manonquenehen Comments: 0

Aujourd‘hui c’est férié, on a donc le temps de cuisiner ! Impossible de voyager ? Pas de problème, l’Angleterre s’invite dans vos assiettes ! Plat populaire et traditionnel anglais, le Fish and chips séduit par son authenticité et sa saveur inimitable. Découvrez l’histoire du Fish and chips, sa recette inchangée depuis plus de 150 ans et ses origines qui font encore aujourd’hui l’objet de bien des controverses.

L’histoire du Fish and chips débute en Angleterre, au cœur du 19ème siècle. Plat populaire et authentique, il devient rapidement une fierté nationale dont la paternité fait toujours débat aujourd’hui. Une première version atteste que le Fish and chips serait né à Oldham dans la banlieue de Manchester, à l’entrée du marché Tommyfield. Une plaque commémorative vient même rappeler la création de la première pomme frite à cet endroit. Dans une seconde version, l’invention du Fish and chips est attribuée à Joseph Malin, un commerçant juif qui serait le premier à avoir marié le poisson frit et la pomme de terre et à le vendre dans son échoppe.

Qu’il soit né à Londres ou à Manchester, le traditionnel Fish and chips régale les amateurs de poisson depuis les années 1860. Servi pendant des décennies dans un emballage sommaire fait de papier journal, il est enveloppé dans du papier ordinaire voire dans un emballage cartonné depuis les années 1980, pour éviter le transfert de l’encre du journal sur les aliments. Popularisé par la classe ouvrière au 19ème siècle, ce plat consistant et bon marché qui se déguste sur le pouce est rapidement devenu un véritable emblème de la gastronomie anglaise, apprécié du nord au sud au sein de toutes les classes sociales.

Ingrédients (pour 6 personnes) :

6 filets de cabillaud

1,5 verre de farine

1,5 verre de bière blonde légère

3 œufs

Pour la sauce :

1 Jaune d’œuf

20g de moutarde

20g de câpres

20g de cornichon(s) au vinaigre

1 échalote

Persil plat

17 cl d’huile d’arachide

10cl de crème liquide entière

Sel

Pour la sauce : Équeuter et ciseler le persil. Éplucher et ciseler les échalotes. Hacher les câpres et les cornichons. Réaliser une mayonnaise en mélangeant la moutarde et le jaune d’œuf. Saler, puis fouetter énergiquement le mélange en versant progressivement l’huile d’arachide en filet. Ajouter enfin les échalotes ciselées, le persil, les câpres et les cornichons. Monter la crème bien froide au batteur pour lui donner la consistance d’une chantilly, puis l’ajouter à la mayonnaise en trois fois pour garder une consistance bien légère.

Pour le poisson : Dans un saladier, mélangez la farine et la bière. Ajoutez le jaune d’œuf, puis les blancs d’œufs montés en neige ferme, en soulevant la masse pour ne pas le « casser ». La pâte à Fish and chips est prête. Trempez ensuite les filets de poisson généreusement puis faites-les frire dans une poêle creuse préalablement remplie d’huile de tournesol chauffée à 180°, pendant 3 ou 4 min.

Égoutter soigneusement lorsque la panure est bien dorée. Servir avec des frites maison. Vous pouvez ajouter du jus de citron sur le poisson, selon vos goûts.

Bon appétit !

« Vous savez bien, fish, chips, tasse de thé, bouffe dégueu, temps de merde, Marie Poppins de mes deux… Londres ! » (Deni Farina dans le film Snatch, film britannico-américain réalisé par Guy Ritchie, sorti en 2000)

Leave a Comment