Posted on: 23 juin 2021 Posted by: manonquenehen Comments: 0

Aujourd’hui je souhaitais vous parler d’un lieu cher à mon cœur sur Marseille. L’Art Dû, un lieu pour les passionnés de théâtre… Mais pas que ! Rue Marengo, près de Castellane, se cache une pépite ! Un lieu de rencontre, familial et amical, autour de la scène et de la bonne humeur !

« Quand le travail est un plaisir, la vie est belle ! » aime dire Stan Brizay, le maître des lieux. À 36 ans, et après une quinzaine d’années de gestion de lieux, ce trentenaire ouvre, « enfin » vous diront nombre de ses proches, le lieu qui lui trottait dans la tête depuis des années, avec une seule et lourde ambition : transmettre l’amour du théâtre. Le proposer comme un dû, auquel chaque citoyen doit pouvoir avoir accès. À l’heure des subventions publiques en berne, du statut précaire des artistes, c’est de ce souhait qu’est né le nom de son antre.

À l’affiche sont présentés les talents de la scène française comme, entre autres, Laura Calu, Max Boublil, Baptiste Lecaplain, Arnaude Tsamère, Gérémy Crédeville, Clément Lanoue ou encore Julien Santini. Tous ont accepté de jouer dans ce petit théâtre pour une bonne raison… la passion qui anime les équipes !

La plupart des gens pensent que pour voir de belles œuvres ou tout simplement pour rencontrer le talent, il faut aller dans les grands théâtres connus et reconnus. Ceci est une grave erreur. En effet, Marseille regorge de petits théâtres qui ont tout pour plaire et qui vous étonneront par leur programmation.

Afin de nourrir votre esprit mais aussi votre estomac, l’Art Dû a créé son propre restaurant « Les petits saints ». Vous pourrez alors vous faire plaisir en terrasse en dégustant des tapas et planchettes aux produits frais et variés, accompagnés de bonnes bière ou encore de vin. Il y en a pour tous les goûts !

En dehors de la programmation à couper le souffle, vous pourrez également retrouver les soirées « stand up » de l’Art Dû. Un moment convivial qui vous fera rire aux éclats (ce qui, après cette période de pandémie, n’est pas un luxe mais un besoin vital !).

Pour son directeur, l’idée est vraiment de « venir se défouler, rire en tant que public, venir entre amis, venir décrocher son cerveau du quotidien ». « La vie tout court manque aux gens. Les relations, le toucher, le parler et la scène qui est un lieu d’expression manquent aux gens. Ils souffrent de leur absence», confie-t-il (et on ne peut qu’être d’accord avec lui !).

D’ailleurs, la crise aura eu un effet bénéfique sur le vivre et travailler ensemble dans le monde du spectacle marseillais. En effet, la cohésion entre les petites structures afin de survivre à cette période, a fait naître l’envie de mettre en place un festival de théâtre dans la cité phocéenne.

« Un peu comme au cinéma, il y aura un pass valable plusieurs jours donnant accès à tous les théâtres participants, et les spectateurs pourront varier les plaisirs et pousser les portes de théâtres où ils n’allaient peut-être pas », explique Stan Brizay.

Enfin, pour les plus courageux, l’Art Dû dispense des cours d’improvisation, de théâtre pour tous niveaux, de stand up, de cirque et même de comédie musicale pour les enfants. Pour connaître les équipes, je vous promets de grands moments autour de cette passion commune.

Le talent artistique est partout dans la cité phocéenne et il a régulièrement rendez-vous à l’Art Dû ! N’hésitez-donc plus, le bonheur n’est qu’à quelques rues de chez vous ! Pour avoir plus d’informations, c’est par ici !

« Nous voulons de la vie au théâtre, et du théâtre dans la vie » Jules Renard (écrivain français)

Leave a Comment